Parc Walckiers…un joyau menacé

Il est de ces endroits oubliés, qu’on découvre un jour un peu par hasard, et qu’on n’oublie pas de si tôt… Le Parc Walckiers en fait certainement partie!

Situé sur la commune bruxelloise de Schaerbeek, ce petit parc (4,5 hectares), accessible uniquement lors de visites guidées recèle une flore et une faune remarquable. C’est par exemple un des derniers refuges du lérot (Eliomys quercinus) à Bruxelles.

Ce parc est en fait la partie orientale de la réserve naturelle du Moeraske, dont je vous avais déjà parlé ici : https://naturanaute.com/2012/03/01/un-champignon-rose/. , et possède un historique assez original. Les détails sont ici, pour les passionnés d’histoire (http://www.cebe.be/website/a_cebe/b_patrimoine/walckiers.php?lng=fr), mais en résumé on peut dire qu’il s’agit d’un parc établi au XVIIIème siècle, successivement remanié, modifié, amputé et laissé à la nature depuis les années 1960. En 2000, le site a été classé en zone verte à haute valeur biologique, ce qui donne une idée de sa richesse.

J’ai eu la chance de le découvrir lundi passé au cours d’une excursion avec l’Association pour l’Etude de la floristique (http://www.aef-flor.be/), et je ne résiste pas à partager quelques photos! Voilà la situation du parc dans Bruxelles, et le tour réalisé :

La marche commence par un passage dans une fûtaie peuplée de Corydalis solida à présent en fruits. Sur les érables sycomores, on remarque de jolies galles rouges, sûrement causées par la ponte d’une espèce d’acarien, Aceria macrorhyncha. Des vestiges de l’ancien parc à l’anglaise subsistent encore, comme ce monument funéraire en mémoire d’un des propriétaires (XVIIIème siècle).

On arrive ensuite à une petite prairie humide, dominée par des graminées. Au bord de l’eau, le populage des marais (Caltha palustris) nous offre ses grandes fleurs jaunes. Notez la couleur verte de l’eau, en fait recouverte de lentilles d’eau (Lemna sp.). Ces plantes flottantes peuvent indiquer une eutrophisation de l’eau (excès de nitrates), et être dangereuses pour la faune et flore aquatique car elles empêchent la lumière de passer.

Sur mon jean, un chironome (Chironomidae). Proche des moustiques (mais lui ne pique pas), il a lui aussi une larve aquatique et se distingue par ses délicates antennes plumeuses (c’est donc un mâle!). Toujours chez les Diptères (mouches au sens large), ce joli syrphe (Syrphus sp.) posé sur une feuille d’ortie.

Plus loin, nous arrivons à une sorte de petite vallée, bordée de sureaux. Encore des  vestiges du parc paysagé, avec un tunnel surmonté d’une obélisque…couverte de tags (bienvenue à Bruxelles😦 )

Dans cette vallée, on remarque de nombreuses mousses, comme par exemple la rare Thamnobryum alopecurum ou encore cette autre mousse non identifiée.

Nous dépassons une prairie bordée de robiniers pour retourner dans une partie plus boisée, avec des arbustes comme Ribes rubrum et Ribes uva-crispa (les groseiller rouge et épineux). Les Gouets tachetés (Arum maculatum) déploient maintenant leurs grandes fleurs vertes.

Nous arrivons maintenant à l’ancier verger, ou subsistent encore de beaux arbres fruitiers. Au milieu de tapis d’ail des ours (Allium ursinum), on remarque les jolies clochettes bleues de la jacinthe des bois (Hyacinthoides non-scripta). On revient vers une zone de forêt plus récente, où l’on voit par exemple Salix caprea (le saule marsault, ici une fleur femelle).

Dans une clairière, c’est cette fois-ci les fleurs mâles de Salix alba (le saule blanc) que l’on aperçoit. Au pied, une toute petite herbacée, Veronica hederifolia (la véronique à feuilles de lierre).

Non loin de là, un tronc d’arbre ne peut que retenir l’attention! Mais qui peut bien faire de pareilles marques? C’est un charançon ravageur, le scolyte, qui pond sous l’écorce et creuse des galeries aux dessins très artistiques!

Nous revenons enfin vers un des étangs du parc, bordé par une ancienne grotte construite au XIXème siècle. Paysage magnifique, perché entre Evere, Schaerbeek et les zones industrielles au bord du canal…

Vous avez apprécié la visite? Malheureusement ce parc magnifique est menacé par un projet qui implique la construction d’un chemin en dur, l’abattage de nombreux arbres, la construction d’aires de jeux, le tout pour un budget pharaonique de 2,3 millions d’euros. Tous les détails sont donnés ici : http://www.cebe.be/website/a_actualites/b_actions/action.php?lng=fr

N’hésitez pas à signer la pétition! NON à ce projet!
http://www.lapetition.be/en-ligne/Sauvez-le-Walckiers-10482.html

About Sophie

Qui suis-je? Who am I? Wer bin Ich? A biologist crazy about everything that lives on earth, under water and in the air. Loving plants, gardening, music, diving and travelling. Currently rescuing threatened garden plants at Plant Heritage (NCCPG).
This entry was posted in Nature wanders. Bookmark the permalink.

3 Responses to Parc Walckiers…un joyau menacé

  1. Rachel says:

    This looks a beautiful place. So green! Our tree leaves and flowers have only recently started to appear, but its getting there!

  2. Sophie says:

    I noticed that last week in Hampshire…overall it is already greener than in Brussels🙂
    This park is truly a special place, it has been left to nature since the sixties, and now stupid politicians want to destroy it (fell around 200 trees, replant non-native invasive species, build a fenced paved road going through the reserve, destroy dormouse and bat habitats)…it’s so sad😦

  3. Finn Holding says:

    Wild places like Le Parc Walckiers in the midst of urban development are so vital for the survival of all species. I signed the petition and I hope it is saved.

    You’ve documented the place beautifully and I now know the French for bluebell! Lovely post.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s